Xcuse my Frenglish

Petit webzine bilingue (ou presque)

8-10/04/16 SAAPS_Food Allergies Salon Paris

LogoSAAPS2016Next week-end (April 8th until 10th inc), Paris will host the Food Allergies and “Free” Products Fair (SAAPSgluten-free, arachid-free, lactose-free…), organised by Allergy Agency.

What became a market (when there’s money to make, industry‘s always ready) and even a food trend (Clean Eating has a least one root here) actually started with a fact: some people’s immune system identifies gluten, arachid or some other foods as ennemies.
Some Doctors -like Seignalet or Joyeux (French speaking)- maintain that eating lactose-free, gluten-free and many other foods-free, will enhance your life quality and actually cure some diseases. This should be taken cautiously, as if we could cure cancer (e.g.) with nutrition, this illness would’ve disappeared by now. And it’s not because Hippocrates said “Let food be thy medecine” that you should ask for it to cure you, which is different to help prevent diseases from starting.
By the way, just for the record – for those who may not know it, the protein of the milk (casein) actually is at the cause of some allergies, not its sugar (lactose). So lactose-free products? Emm… Well, should these potentially be easier to digest, they are still irrelevant.

According to the CDC, food allergies would have raised of 18% between 1997 and 2007 in the US (population under 18 y.o). In 1970, France had around 1% of its population suffering of food allergies. Today, the count rose to a little less than 4% of adults and 8% of kids (source: ANSES via Le Figaro, article “Allergies alimentaires. Sont-elle en progression ?” by Isabelle Delaleu & Laurent Giordano – 07/08/2015)

Like many other diseases, you may wonder how it’s possible for the numbers of these food allergies to have increased that drastically over the past decade: do we have better diagnostic tools? Are we more open and doctors more aware of the issue? Is it a new step in Human Being’s evolution? After all, intensive agriculture is pushing the limits of nature. In the name of profit, multiple additives and fertilisers are used, of which side effects (short and long term) are unknown.

No, farmers are not the ones to be blamed. We are. We are the ones wanting all the range of food all year around and at a super price. With all links of the chain willing a comfortable profit margin (especially distributors), the last ones to be paid decently are farmers.
What’s the impact of this run for profit on our health? Has is potentially had an impact on our immune system or worse, on our DNA?

I hope the salon will bring me some answers, help me understand what’s going on and show me new products, of responsible and durable production.

If you have some questions yourself and can’t make it to the Salon in Paris, just drop a note in the comment field. Will try to find out the answers.
Feedback on this to follow…


 

couvLe week-end prochain (du 8 au 10 avril) se tiendra à Paris le Salon des Allergies Alimentaires et Produits “Sans” (SAAPS), organisé par Allergy Agency.

Ce qui est devenu un marché – les industriels sont toujours au rendez-vous quand il y a de l’argent à se faire – et une nouvelle mode alimentaire, est né d’un fait : le système immunitaire de certaines personnes identifie certains aliments comme des ennemis du corps.
Des médecins tels que SeignaletJoyeux soutiennent qu’éliminer le lait, le gluten et d’autres produits de notre alimentation améliorerait notre qualité de vie… et viendrait à bout de certaines maladies. Ceci est à prendre avec des précautions. Si Hippocrate disait : “Que ton alimentation soit ta première médecine”, on ne peut cependant pas demander à l’alimentation de nous guérir. En effet, si l’alimentation permettait de soigner le cancer (par exemple), la maladie serait enfin éradiquée. Par contre, elle peut nous aider à prévenir certains maux.
Juste un petit détail pour ceux qui ne seraient pas au courant… c’est la protéine du lait qui provoque des réactions allergènes, pas son sucre (lactose). Alors, les produits à teneur en lactose réduit ? Emm…. s’ils facilitent éventuellement la digestion, ils restent hors sujet pour les allergiques.

Selon le CDC, les allergies alimentaires aux Etats-Unis auraient augmenté de 18% entre 1997 et 2007 dans la population des moins de 18 ans.
En 1970, environ 1% de la population française souffrait d’allergies alimentaires. Aujourd’hui, les allergies alimentaires concernent un peu moins de 4% de la population adulte et 8% des enfants (source: ANSES via Le Figaro, article Allergies alimentaires. Sont-elle en progression ? Isabelle Delaleu & Laurent Giordano – 07/08/2015).

A l’instar d’autres maladies, vous pouvez vous demander pourquoi le nombre d’allergies alimentaire a explosé au cours des dernières décennies. Avons-nous de meilleurs outils diagnostiques ? Sommes-nous plus ouverts et les médecins plus sensibilisés à la chose ? Faut-il voir dans ces allergies une nouvelle étape dans l’évolution de l’Humain ? Après tout, l’agriculture intensive redéfinit extensivement les limites de la nature. Au nom du profit, moult additifs et engrais sont utilisés, pour lesquels les effets secondaires (à court ou long terme) restent inconnus.

Non, nos agriculteurs ne sont pas à pointer du doigt. Ils ont, pour la plupart, du mal à joindre des deux bouts. Nous consommateurs, sommes l’une des principales raisons de ces dérives. Après tout, les criminels qui veulent absolument avoir tous les produits possibles et imaginables toute l’année et à bas prix, c’est bien nous, pas vrai ? Ajoutez que chaque maillon de la chaîne cherche à se faire une marge de profit confortable sur les denrées, distributeurs en pole position… les plus mal lotis restent les agriculteurs.

Quel est l’impact de cette course au profit sur notre santé ? A-t-elle déjà eu un impact sur notre système immunitaire ou pire, sur la structure même de notre ADN ?
J’espère que ce salon m’apportera certaines réponses, m’aidera à comprendre cette épidémie (vous m’accorderez l’appellation) et me fera découvrir de nouveaux produits éco-responsables de préférence.

Si vous-même avez des question et ne pouvez vous rendre au Salon parisien, laissez-les moi dans la partie “commentaires”. Je tenterai de trouver des réponses.

A suivre…


(illustrations SAAPS via frichty.com et sanslaitsansgluten.com)

Advertisements

One comment on “8-10/04/16 SAAPS_Food Allergies Salon Paris

  1. Pingback: Feedback from the SAAPS (EN & FR) | Excuse My Frenglish - Excusez Mon Franglais

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: