Xcuse my Frenglish

Petit webzine bilingue (ou presque)

Pourquoi ce blog ?

Baladée toute la journée entre anglais, allemand et français, j’avoue ne plus forcément savoir dans quelle langue m’exprimer en fin de journée (alors dans mes rêves, vous pensez !). La fatigue aidant, il ne me reste que le français pour refuge. Vous aimez les défis ? Allez donc vous faire comprendre dans un environnement très minoritairement francophone !

Le mélange de langues a le défaut de sa qualité : d’autres langues proposent des mots ou expressions plus pertinentes à l’expression de votre pensée, de votre ressenti, de votre opinion. Toutes les publications ne seront donc pas traduites et certaines pourraient franchement s’amuser à mélanger le tout.

Imaginez-vous une minute à la caisse d’un magasin, cherchant désespérément la version française de ce que vous souhaitez dire ! Plus déstabilisant, lâchez le mot anglais ou allemand en question et recevez tel un uppercut l’expression du visage de la caissière. Ben voilà, vous êtes cataloguée. Vous seriez-vous exprimé(e) avec un accent anglophone ou germanique, vous auriez été félicité(e) pour votre excellent français… Ah ! Les différences de points de vue… tout un monde qui se réécrit au gré des façons de penser, des expériences personnelles et de son éducation.

La musicalité des langues (et de leurs variations) est un point fondamental dans l’apprentissage des langues, mais également dans leur diversité. Aux oreilles d’un étranger, le français alsacien n’aura rien de semblable avec le français marseillais. Honnêtement, si les bases grammaticales sont les mêmes pour toute la francophonie, il faut bien avouer que le vocabulaire s’étoffe d’expressions très originales au fil des régions et des pays. Ajoutez les accents locaux et vous voilà avec un festival extraordinaire!

Nos amis francophones sont souvent plus français que nous, parlant avec moins d’anglicismes que nous et étant souvent plus défenseurs de la langue de Molière que nous. Merci à eux !

Vous allez sourire, j’ai longtemps cru que ma naissance au XXème siècle dans le corps d’une caucasienne européenne française devait résulter d’une erreur de celui tendrement nommé « le vieux du ciel » par une auteure mosellane dans l’un de ses romans. D’aussi loin que je me souvienne, je me voyais plus afro-américaine que française à la peau blanche… Comment expliquer ceci ? Si vous trouvez, juste let me know parce que là, j’abdiquerais presque.

En tout état de cause, j’aime les langues et j’aime partir à la découverte de lieux et de personnes. Il y a tant à apprendre et partager!

Il faut croire que j’ai commencé à appliquer le précepte de Gandhi avant même d’avoir entendu parlé de lui 🙂

“Live as if you were to die tomorrow. Learn as if you were to live forever.”

A bientôt!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: